L'actualité Sofipel en 2010

J.Bervas Les Echos

Automobile : nouvelle implantation pour Sofipel

Marc Pelleau et son frère Pierre-Louis dirigent le groupe brestois Sofipel, qui s'est spécialisé dans la vente de véhicules d'occasion, un métier qui nécessite une forte présence locale pour présenter les stocks. C'est sous l'enseigne Jacques Bervas que la nouvelle implantation (la huitième) développée sur 1,3 hectare, vient d'être créée à La Mézière, près de Rennes, où le groupe a investi 8 millions d'euros et recruté 25 personnes. Le distributeur, qui a vendu l'an dernier 13.000 véhicules, est également implanté près de Brest, près de Saint-Brieuc et à Lorient. Il possède différentes enseignes - 5 marques - afin de couvrir tous les segments du marché. Le groupe est présent dans le " discount de qualité " avec Jacques Bervas, mais également dans le haut de gamme, avec son enseigne brestoise Premium by Autostore, qui s'est spécialisée dans les véhicules d'origine allemande.

2010, année de redéploiement.
Composé de 195 salariés, Sofipel est également actionnaire (minoritaire) de Caréco Brest, une centrale d'achats de pièces détachées, car les véhicules proposés à la vente sont tous initialement révisés par le distributeur, réparés et mis en vente moyennant une garantie d'au moins six mois. Il s'approvisionne notamment auprès des loueurs de véhicules, " avec lesquels nous disposons de contrats de reprise ", explique Marc Pelleau. Si la prime à la casse a stoppé la croissance du groupe en 2009, " 2010 s'annonce comme étant une année de redéploiement " selon le dirigeant. Après avoir couvert la Bretagne, Sofipel s'intéresse maintenant à la région voisine des Pays de la Loire et pourrait s'implanter dans le bassin nantais.

Source -> Les Echos
Le 3 Septembre 2010

J.Bervas Argus Auto Pro

Un quatrième centre VO J.Bervas à Rennes

L'enseigne J. Bervas, membre du groupe brestois Sofipel, propose, au nord de Rennes, 400 à 500 VO en permanence et vise 400 ventes mensuelles. Il n'exclut pas de franchir les frontières bretonnes.

Peut-on, quand on veut se lancer dans la vente de VO d'envergure, espérer meilleur emplacement ?
Pour implanter à Rennes son quatrième centre Jacques Bervas Automobiles, le groupe Sofipel a débusqué un terrain de 13 000 m² à La Mézière, juste à côté de Bretagne Enchères Auto installé depuis 2000 et qui réalise plus de 10 000 ventes annuelles depuis 2005. 35 Courtage Auto, raison sociale de ce nouveau centre J. Bervas, propose à la vente, à partir du 28 août, 400 à 500 occasions, de 1 à 5 ans, répartis sur deux parkings de part et d'autre d'un bâtiment de 2000 m². Les véhicules proviennent de retours de location et à 98 % du marché français, explique Patrice Hascoët, directeur de l'entité, précédemment directeur du centre J. Bervas de Kersaint-Plabennec, près de Brest, pendant cinq ans. Un nouveau challenge pour le responsable puisque 35 Courtage Auto est appelé à devenir le plus gros centre J. Bervas avec quelque 400 ventes par mois, soit, " dès la première année, un total annuel proche ou égal " du site finistérien. " Nos prix sont d'emblée établis pour figurer parmi les plus compétitifs. Notre positionnement est le choix + le prix ". Les ventes à marchands devraient représenter quelque 25 % du total.

Des ventes avant l'ouverture !
Alors qu'il en était encore à ses préparatifs, le centre a pu mesurer, dès lundi 23 août, la pertinence de l'implantation. Le premier jour de la semaine est le rendez-vous des acheteurs de Bretagne Enchères Auto. " Alors que nous n'étions pas ouvert et que nous n'avons fait aucune communication en dehors d'un panneau en bordure du site, des visiteurs des enchères qui n'avaient pas trouvé le véhicule de leur choix sont venus spontanément chez nous. Nous les avons accueillis et avons enregistré nos premières commandes ". Le centre profitera, comme son homologue des enchères, d'une visibilité hors pair depuis la quatre-voies Rennes-St-Malo, empruntée quotidiennement par 40 000 automobilistes.
35 Courtage Auto J. Bervas garantit six mois les VO de 1 à 5 ans, 3 mois au-del à. Il emploie, dès l'ouverture, 22 personnes : outre P. Hascoët, 3 vendeurs, 1 responsable atelier et 4 mécaniciens, 1 responsable carrosserie, 5 carrossiers, 1 peintre, 2 préparateurs, 3 employées administratives et 1 responsable financement.

Spécialiste du "discount LLD"
Le groupe Sofipel a racheté l'enseigne J. Bervas à son créateur, Jacques Bervas. " Il est toujours présent dans le groupe en qualité de responsable du pôle Achats ", poursuit M. Pelleau., " Sa parfaite connaissance du marché LLD et de ses opportunités d'achats lui ont permis de bâtir, à juste titre, sa réputation de discounteur LLD sur la Bretagne. Forts du succès rencontré depuis dix ans sur le secteur brestois, nous avons étendu ce concept de discount LLD à Saint-Brieuc (22) en 2006, puis à Lanester (56) en 2008 et aujourd'hui à Rennes (35) ". L'implantation rennaise préfigure-t-elle une expansion en dehors de la Bretagne ? Le PDG se dit prêt à " envisager un développement sur des départements limitrophes si une opportunité de vente ou de partenariat se présente avec un professionnel disposant d'un emplacement commercial de premier ordre souhaitant céder ou développer son entreprise ".

Sofipel, de l'affaire familiale au groupe
Créé en 1993, autour de la société d'affrètement et de Transport Pelleau, fondée en 1930, le groupe Sofipel regroupe 7 entités dont 5 spécialistes du VO " exclusivement positionnés sur le discount " : Premium by Autostore Brest, haut de gamme allemand récent et neuf; Hyper Auto, Guipavas, franchise Caréco, VO de + de 5 ans; Sélection Auto Brest, import VN français " à prix fortement remisés "; l'enseigne J.Bervas rachetée en 2004. Le groupe emploie plus de 200 salariés. Il a vendu plus de 13000 véhicules en 2009, pour un CA HT de 110 M €. M. Pelleau attribue l'efficience du groupe à sa structure : " La centralisation des services administratifs et comptables au sein du siège brestois, le regroupement des fournitures de pièces détachées et des consommables pour l'ensemble des entités, les conditions d'achats liées au volume traité permettent de réduire au maximum les coûts fixes, de répercuter les économies sur les prix de vente des VO et préserver ainsi notre positionnement de discounteur ".

Source -> Argus Auto Pro
Le 26 Août 2010

Sofipel Autobiz

Sofipel est devenu un multi-spécialiste du VO

En lançant l'enseigne "Premium By Autostore" en 2009, Marc Pelleau a étendu sa couverture du marché VO avec succès. Après avoir enregistré une progression de ses ventes de 10% l'année dernière, son groupe, Sofipel, compte bien poursuivre sur sa lancée en 2010.

Face à un marché très segmenté, la force d'un marchand VO pourrait bien être sa propension à travailler avec le plus large catalogue possible. C'est le constat que l'on pourrait dresser à la vue des derniers résultats du groupe Sofipel.

L'opérateur brestois a en effet conclu l'exercice 2009 sur une progression de 10% de ses ventes (13.000 VO écoulés dont 80% des ventes destinées à particuliers) et un chiffre d'affaires d'environ 100 millions d'euros. Les raisons d'une telle performance ? Les différentes enseignes du groupe qui lui permettent de traiter un large catalogue.

Une politique de prix bas payante

Avec 4 panneaux différents (Premium by AutoStore, Jacques Bervas, Sélection Auto, Hyper Auto et Caréco Brest), Sofipel couvre l'ensemble du spectre VO. "Notre positionnement sur les différents segments de marché permet de multiplier les synergies entre nos sociétés. Ainsi, nos reprises sont toutes orientées dans le groupe en fonction de leur typologie (état, kilométrage, etc.), ce qui évite des déperditions au profit de tiers", explique Marc Pelleau, dirigeant du groupe.

Pour garder son agressivité commerciale, l'opérateur s'est également efforcé de maintenir des prix de vente attractifs. Il a, pour cela, profité des opportunités offertes l'année dernière par certaines filières. "Début 2009, nos fournisseurs ont eu tendance, devant leurs stocks élevés, à diminuer leurs prix habituels. Nous avons répercuté à la vente ces baisses pour nos clients particuliers", confirme Marc Pelleau.

Les réorganisations internes ont aussi permis de précieuses économies d'échelles. Les achats de pièces détachées auto et fournitures ont ainsi été centralisés au sein de la société Caréco Brest qui joue le rôle de grossiste discounteur pour l'ensemble du groupe. "Une centralisation des services administratifs et comptables au sein de la holding Sofipel nous a permis d'alléger ces frais au niveau des différentes structures", ajoute le dirigeant. "En clair, notre volonté est plus que jamais de commercialiser nos véhicules avec la marge la plus faible pour être toujours très bien positionné." Interrogé sur la rentabilité de ses affaires, le gérant breton botte en touche mais confirme que "la marge par VO a été préservée".

L'apport du web

Maintenir une politique de prix attractive en jouant sur la taille du groupe, une formule qui fait donc ses preuves, y compris dans le segment haut de gamme. Ouvert 17 octobre 2009, en plein coeur de la cité brestoise, le centre "Premium By Autostore" rencontre déjà un vif succès avec 190 ventes réalisées.

Un démarrage satisfaisant que Marc Pelleau attribue en partie à Internet. Le canal représente en effet un générateur de trafic essentiel pour le distributeur mais aussi un indicateur très précieux. "Internet est un vecteur clé dans notre développement. A titre d'exemple, un site comme celui de Jacques Bervas (www.jacquesbervas.fr) comptabilise mensuellement plus de 60.000 visiteurs de 165 villes répertoriées dans nos analyses, dont 11.000 internautes habitant Rennes. D'où notre volonté d'ouvrir notre nouveau centre en septembre 2010 dans l'agglomération rennaise."

Avec ce quatrième point de vente Jacques Bervas, le groupe Pelleau espère bien boucler 2010 sur une nouvelle belle performance commerciale. L'opérateur breton reste toutefois conscient des difficultés actuelles du marché. "En termes de volume, le premier trimestre est conformé à celui de 2009. Ceci dit, nous observons une tension sur nos canaux habituels de sourcing avec une offre moins abondante. Nos acheteurs se doivent donc d'être encore plus performants que par le passé pour maintenir nos prix bas tous les jours !"


Source -> Autobiz

J.Bervas Journal automobile

J.Bervas puissance 4

Déjà implantée au Finistère (29), en Côtes-d'Armor (22) et dans le Morbihan (56), l'enseigne Jacques Bervas a ouvert officiellement ses portes le 28 août en Ille-et-Vilaine (35) . Avec ce nouveau point de vente, le groupe Sofipel vient de poser le dernier "dolmen" de son vaste plan de développement en Bretagne.
Attendu et annoncé depuis deux ans, le nouveau site Jacques Bervas d'Ille-et-Vilaine (35) est enfin devenu réalité. Dans un contexte peu propice aux investissements lourds, les négociations qui portaient premièrement sur un projet de location ont finalement débouché sur l'achat d'un terrain dans la commune de La Mézière. Lire la suite

Source -> JTA
Le 6 Septembre 2010